Blogue du PMI-Montréal

Lettre à un jeune gestionnaire de projet: cinquième lettre

Cette cinquième lettre, qui suit la quatrième parue en 2014, est la réponse à la demande d’un lecteur: comment un jeune gestionnaire de projet peut-il gagner la confiance dans son milieu de travail ?   Le jeune gestionnaire de projet, dans le présent article est nommé affectueus[...]

Quatrième lettre à un jeune gestionnaire de projet: le chant des sirènes

Dans l’antiquité, le chant des sirènes représentait des marins qui séduits par leurs chants envoûtants prenaient de mauvaises décisions, ce qui amenait leur navire à s’échouer sur les récifs. Cette métaphore s’applique parfaitement en notre ère quand un gestionnaire de projet s[...]

Lettres à un jeune gestionnaire de projet: troisième lettre

Comme on ne voit que ce que l’on connait, le jeune gestionnaire de projet doit aiguiser son regard et reconnaître les circonstances de projet. Il existe deux modèles complémentaires de leadership qui peuvent vous aider à identifier les éléments et à les voir lorsqu’ils se présen[...]

Lettres à un jeune gestionnaire de projet : deuxième lettre

«Power follow ideas, not position », Bennis. En gestion de projet, on doit s’exercer à distinguer deux rôles: le rôle du gestionnaire (manager) et le rôle du leader. Les deux sont complémentaires et nécessaires. Le gestionnaire agit sur comment optimiser les ressources de son pro[...]

Lettres à un jeune gestionnaire de projet : première lettre

Dans le cadre du mentorat, un des savoir-être les plus difficiles à transmettre à un gestionnaire de projet concerne le leadership. Dans ce domaine, il n’y a pas de cadre aussi bien organisé que le WBS, la gestion de la valeur acquise, le chemin critique ou la gestion du risque.[...]

Filtrer par catégories
Consulter les archives