Guide des nouveaux membres

L'offre d'emploi

 

Une fois que vous passez le processus de sélection et que l’entreprise vous choisit comme candidat idéal pour le poste, elle vous présentera une offre d’emploi. Cette offre se fait de manière formelle, au moyen d’une lettre signée par la personne responsable du poste. Normalement, ce sera la personne qui sera votre supérieur immédiat.

 

Vous pouvez toujours consulter le site web de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail si vous avez de questions reliées aux conditions de travail proposées par votre employeur.

 

Il est important de comprendre les éléments qui composent une lettre typique d’offre d’emploi :

 

TITRE

L’offre va vous confirmer le titre exact du poste, en vous validant s’il s’agit d’un poste de gestionnaire de projet, directeur de projet, etc. Elle précisera aussi la durée du contrat qui peut être déterminée ou bien d’une durée indéterminée.

 

SALAIRE DE BASE

La rémunération (salaire) est normalement indiquée en dollars par année (salaire brut), mais l’employeur précisera comment il s’engage à verser le salaire ; le commencement de la période de paie ; le mode de versement ; et autres avantages ayant une valeur pécuniaire (ex. : auto, logement).

 

BASE HORAIRE

Au Québec, les organisations proposent souvent un horaire de base de 35 à 40 heures par semaine, pour un travail à temps plein. De plus, l’offre précisera si vous aurez un horaire fixe ou bien variable. Cette information est présentée avec le salaire de base.

 

VACANCES

L’employeur détermine le nombre de semaines de vacances par année qui vous seront offertes à l’entrée. L’offre précisera l’année de référence pour le calcul des vacances.

Les employeurs offrent souvent deux semaines la première année. Parmi les facteurs qui influencent le nombre de jours de vacances annuelles, il y a votre expérience de travail dans le domaine (junior vs sénior). Autrement dit, selon votre expérience, il est possible de négocier vos vacances annuelles à l’entrée.

L’offre précisera les jours fériés et chômés, en plus des autres congés prévus dans l’entreprise (ex. : congés liés aux contraintes particulières de l’employeur).

 

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

Différentes approches existent pour les heures supplémentaires, surtout dans le domaine de la gestion de projet, où nous savons que le travail peut se concentrer dans certaines périodes (à la fin du projet, où les livrables sont attendus, par exemple) : l’organisation peut payer les heures supplémentaires, peut vous permettre de gérer une banque d’heures ou peut simplement ne pas les payer. La dernière option est normalement utilisée pour les postes de plus haut niveau (ex. : sénior ou cadre).

Les heures supplémentaires peuvent être payées à 2, 1,5, ou 1 fois votre taux horaire, dépendamment de plusieurs facteurs comme l’ancienneté, la politique interne de la compagnie ou les conditions définies par la convention collective, le cas échéant.

Une lettre d’offre ne va pas présenter tous les détails de la politique concernant les heures

supplémentaires, mais elle en indiquera les aspects généraux. Les détails vous seront plutôt présentés dans les premiers jours au travail.

 

PÉRIODE DE PROBATION

Il est régulièrement mentionné que vous passerez par une période de probation, la durée standard est de trois mois, mais peut aller jusqu’à six mois.

 

DATE DE DÉBUT

L’offre d’emploi indique la date où vous commencerez à travailler. Cette date est normalement définie en commun accord entre le candidat et l’employeur. Il est important que cette journée soit clairement indiquée dans la lettre. C’est souvent le lundi, deux à trois semaines après l’émission de l’offre.

 

DATE D’EXPIRATION DE L’OFFRE ET RÉPONSE

Normalement, l’employeur vous donnera quelques jours pour que vous preniez la décision d’accepter ou de refuser son offre. Il est normalement attendu qu’elle soit acceptée, parce que si l’employeur est arrivé au point de vous faire une offre, c’est que le candidat et l’employeur sont déjà d’accord avec la plupart des éléments de leur entente, même si c’est de manière informelle durant le processus de sélection.

Cependant, si quelque chose ne vous convient pas, vous pouvez prendre la décision de négocier quelques éléments ou même de refuser l’offre. Entrer en négociation est une décision importante. La réaction de l’employeur peut être positive et ouverte, comme il peut simplement retirer l’offre. Tout est possible donc il faut réfléchir avant de prendre ce type de décision.

Votre acceptation sera confirmée par la signature de la lettre, que vous allez retourner à l’employeur. Toute cette communication se fait normalement par courriel avec l’utilisation de documents signés numérisés.

Si vous participez à plusieurs processus de sélection et vous recevez plus qu’une offre d’emploi en même temps, ou si vous recevez une offre d’emploi d’une organisation, mais vous attendez encore la réponse d’une autre qui vous intéresse davantage, réfléchissez bien avant de prendre votre décision. Car accepter une offre et revenir en arrière par la suite est une attitude très mal vue et peut vous fermez de portes dans le futur. Il est toujours recommandé de garder une bonne relation avec l’organisation, même si vous décidez de ne pas accepter son offre. N’oubliez pas qu’un processus de sélection coûte cher aux organisations et votre temps est vu comme important par les employeurs. Alors, aucune partie ne veut avoir l’impression de perdre leur temps dans le processus d’embauche. Soyez toujours professionnel, transparent et franc avec votre employeur potentiel.