Emploi

Conseillère ou conseiller en affaires institutionnelles

Conseillère ou conseiller en affaires institutionnelles

L’École nationale de police du Québec (ENPQ)

Voir sur le site

Description

L’École nationale de police du Québec (ENPQ) est actuellement à la recherche d’un conseiller en affaires institutionnelles afin de contribuer à la mission de son Bureau du développement institutionnel (BDI) qui est d’assurer la gestion du portefeuille de projets, de son élaboration jusqu'à sa révision annuelle en plus de supporter les différents intervenants dans la réussite de leurs projets.


Le BDI de l’ENPQ coordonne un portefeuille de projets multidisciplinaires gérés de façon agile et répartis en grands chantiers, tous alignés avec les orientations de l’École et les priorités organisationnelles. En parallèle, il offre des services d’organisation et d’animation d’activités s’appuyant sur des principes d’amélioration continue et de résolution de problèmes.


Le BDI relève de la Direction de l’innovation, des affaires académiques et institutionnelles qui a pour mandat notamment d’animer une démarche collaborative transversale dans les différents dossiers institutionnels jugés prioritaires et d’accélérer la transformation numérique de l’École.

 

Attributions :

Sous l’autorité de la responsable du BDI, la personne titulaire est appelée à :

  • Coordonner des projets et des dossiers spécifiques;
  • Animer des équipes transversales pour soutenir le modèle d’affaires, l’innovation et la performance organisationnelle;
  • Soutenir et assister la direction en matière de développement organisationnel, d’approche qualité, de gestion du portefeuille de projets et de rédaction stratégique;
  • Élaborer des offres de services et diverses propositions d’affaires pour des projets de développement potentiels;
  • Effectuer le suivi et l’évaluation de la performance des projets et de la planification stratégique, entre autres par le biais d’indicateurs de performance
  • Effectuer d’autres travaux liés aux affaires institutionnelles, tels que l’amélioration des processus, la reddition et le suivi des plans d’action gouvernementaux;
  • Supporter et conseiller les responsables et chargés de projets de l’organisation durant toutes les phases du processus;
  • Contribuer activement à la mise en place d’une culture d’innovation et de gestion du risque.


Conditions d’admission :

  • Être titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, en administration publique, en recherche opérationnelle, en relations industrielles, en gestion des ressources humaines ou dans toute autre discipline pertinente. Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par deux années d’expérience pertinente liée à l’emploi.
  • Détenir un minimum de deux années d’expérience pertinente à l’emploi en évaluation de la performance organisationnelle, développement organisationnel et/ou gestion de projet.
  • Posséder une expertise dans les domaines suivants :
  • Élaboration de processus et utilisation d’outils de qualité;
  • Gestion de projet, incluant les méthodes traditionnelles et les méthodes agiles;
  • Gestion de portefeuille de projets.
  • Avoir une excellente maîtrise du logiciel Excel et une bonne connaissance des logiciels Word, PowerPoint et Visio.
  • Sera considéré comme un atout :
  • Détenir une maîtrise en gestion de projets ou toutes formations de perfectionnement.

Compétences recherchées (en réf. au modèle Compmetrica) :

  • Capacité de synthèse
  • Communication interpersonnelle
  • Créativité / innovation
  • Sens de l’environnement
  • Résolution de problèmes
  • Savoir s’adapter
  • Savoir transmettre l’information
  • Maîtriser la gestion de projet