ENAccueilProgrammeContenu des ConférencesComité organisateurAPP MobileCommanditaires & ExposantPresse et RappelCONTACTDevenir commanditaireS'inscrirePMI Montreal

Conférence 402 - La gestion RH, cette mal aimée des projets....

Pourquoi se préoccuper des environnements gérés par projet quand on fait de la recherche en relations de travail?

- L’importance croissante de l’économie du savoir

- La gestion de projet pour produire un résultat sur mesure



La gestion des ressources humaines est la principale composante des emplois du savoir. Pourtant, telle qu’enseignée, elle est mal adaptée, mal vue et mal venue en contexte de projet… 

Pourquoi se méfie-t-on de la GRH en contexte de projet?

- Les projets sont contraints par le triangle de fer - La gestion d’un projet est investie d’une mission impossible : donner à l’équipe du contrôle sur l’incertitude!

À quoi ressemble la gestion des ressources humaines enseignée et pratiquée?

-Appropriée à l’entreprise dominante au 20e siècle, divisée en « fonctions » exercées séparément; - Appropriée à un mode d’organisation du travail en conséquence : division du travail bureaucratique, maind’œuvre stable;

- Des modes moins appropriés au contexte de projet 

Le 21e siècle : d’importants défis de gestion des ressources humaines en contexte de projet : - L’importance stratégique de la main-d’œuvre

- Le projet est temporaire 

- Les carrières sont nomades et en spirale 

- La gestion du savoir devient par conséquent un enjeu important 

- Les équipes sont multidisciplinaires 

- Les équipes sont parfois virtuelles 

- Les équipes sont parfois nombreuses 

- Le client (ou son mandataire) est omniprésent 

- Le projet doit faire coexister autonomie et contrôle

Les défis en matière de gestion des ressources humaines sont par conséquent nombreux mais… la responsabilité est décentralisée : les gestionnaires de projet en sont les principaux acteurs! 

- Recruter, embaucher, conserver, licencier : la flexibilité de l’emploi 

- Évaluer, féliciter, reconnaître, sanctionner 

- Gérer des équipes : maintenir un climat et gérer des conflits 

- Gérer le savoir et le développement professionnel 

- Apprendre constamment : l’importance de l’analyse post-mortem à la fin d’un projet 

- Beaucoup de gestion des ressources humaines, mais pas au service des RH ! 

- L’importance de la dimension relationnelle en contexte de projet 

- Pourtant, la dimension relationnelle de ces emplois est occultée (exemple de recherches) 

- Un exemple d’estimation des compétences relationnelles dans le secteur des TI 

- Les « soft skills », un enjeu sous-estimé dans les environnements gérés par projets

BIOGRAPHIE

Marie-Josée Legault est diplômée de relations industrielles (maîtrise) et de sociologie (doctorat) et j’enseigne au premier cycle les relations de travail et les champs reliés de la gestion des ressources humaines et de la sociologie du travail; au deuxième cycle, elle enseigne la gestion des ressources humaines en contexte de projet. En matière de recherche, elle est spécialise depuis 2000 dans l’étude des environnements de travail gérés par projets. Elle a étudié plus particulièrement le travail de conception de logiciels sur mesure (services technologiques aux entreprises) et de jeux vidéo : les conditions de travail, la régulation du travail, la gestion des conflits, l’enjeu du partage du savoir, la représentation des intérêts des travailleurs, la professionnalisation des gestionnaires de projet, la présence des femmes dans ces milieux et la gestion des ressources humaines en contexte de projet. 

INSCRIVEZ-VOUS
Message