Blogue du PMI-Montréal

Savoir-être en entreprise

Auteur : Micheline Bourque, Club de lecture Affaires

En marge du Symposium PMI Montréal 2014, Micheline Bourque s’est entretenue avec Danny Labrecque, un des conférenciers au Symposium. 

 

Pour télécharger le podcast de l'entrevue avec Danny Labrecque, veuillez visiter iTunes ou cliquez lien direct.

 

Danny Labrecque est un coach certifié et enseignant en programmation neurolinguistique (PNL) en plus d’être formateur en entreprise. Il s’intéresse particulièrement au savoir-être en entreprise, à l’engagement au travail, à l’augmentation de la performance, et aux questions qui portent sur la bonification du savoir-faire par le savoir-être.

Intéressé d’amener cette perspective aux participants du Symposium, il a donné une conférence sur l’engagement au travail, « être plus fort que son rocher », le savoir-être au service de la collaboration générative. Expression nouvelle? La collaboration générative, c’est la capacité des gens à entrer en synergie entre eux, dans le travail d’équipe, afin de créer quelque chose de nouveau. Comme analogie, si on pense à l’hydrogène et à l’oxygène qui, une fois réunis, donne de l’eau, donc dans leur individualité ; ces éléments distincts créent quelque chose de nouveau en se fusionnant.

Systémique et entreprise, un livre sur la gestion de projet écrit par un médecin !

Dans ce sens, Danny Labrecque nous propose un livre qui lui avait été recommandé par un de ses enseignants et qu’il avait beaucoup apprécié. Il s’agit de « Systémique et entreprise », de Jacques-Antoine Malarewicz, médecin psychiatre français s’intéressant à la systémique et consultant auprès d’organisations. Il cible l’ensemble des systèmes dans une organisation - départements, divisions - qui ont diverses interactions puisqu’ils ne travaillent pas en silo, mais qui peuvent faire face à des enjeux et à des impacts importants.

Ce livre intéressera autant les consultants que les gens au sein des organisations même comme les gestionnaires et surtout ceux en gestion de projet. Ce livre permettra de comprendre comment fonctionne le principe quand on intervient au sein d’une équipe et de voir qu’est-ce qui se passe exactement. Comme la météo, il peut y avoir plein de facteurs externes qui interviennent, il s’agit donc d’un genre de guide pour mieux comprendre le climat à l’intérieur de l’organisation.

Mais « Systémique et entreprise » peut également s’appliquer à la vie de tous les jours car on a des systèmes au niveau familial, social, professionnel... Bien que l’auteur utilise un vocabulaire plutôt recherché dans les chapitres plus théoriques, son langage devient plus ouvert, plus accessible quand il donne des exemples et des études de cas dans un contexte d’entreprise. Autre intérêt pour le coach qu’il est, le livre présente un volet sur le coaching en entreprise, qui touche la gestion du changement.

Danny Labrecque est un scientifique de formation. Il a travaillé dans le domaine de la recherche, et a poursuivi sa carrière comme représentant des ventes dans le domaine pharmaceutique et des biotechnologies. Il a aimé enseigner et être en contact avec les gens, et a pu donner de la formation en entreprise. Lors de ses contacts avec les gestionnaires, ces derniers lui parlaient davantage des problèmes relationnels, que de problèmes techniques, soucieux de l’impact que leurs décisions allaient avoir sur le personnel, ce qui l’a amené au coaching.

Un petit regard sur la PNL, approche qui continue de grandir

Micheline Bourque se questionne sur ce regain d’intérêt qu’elle observe pour l’approche PNL. Danny lui explique : nous sommes maintenant à la 3e génération de la PNL, mais quand cela a débuté, on travaillait en empruntant les thérapies brèves, les méthodologies… pour savoir comment l’appliquer parce que les PNListes ne sont pas des psychologues ou des psychiatres, mais bien des intervenants, des accompagnateurs, qui aident les gens à atteindre un objectif, que ce soit un objectif de vie, ou un objectif professionnel.

De plus en plus de gens sont certifiés PNL parce que dans cette approche, il y a un parcours de développement de soi et, à un moment donné, quand on trouve son essence, on a le goût de le partager et c’est alors qu’on fait le lien vers le coaching. La 3e génération de la PNL offre beaucoup d’outils adaptés aux réalités d’aujourd’hui. Alors qu’on était davantage dans le savoir-faire et la performance dans les années 70 et 80, comme indice, on s’aperçoit que ça commence à plafonner, qu’il y a une composante de savoir-être, que les employés sont plus engagés, plus heureux au travail, capables de gérer plus de stress… une question de générations, et les entreprises veulent savoir comment gérer ces aspects.

Il y a aussi les composantes supplémentaires au savoir-être. C’est ce qu’on appelle les positions perceptuelles dans le cadre de la systémique. Somme toute, on peut dire qu’à observer un système, on en fait automatiquement partie.

Danny Labrecque conclut que ce livre est donc tout indiqué pour les gestionnaires en général, mais offre aussi des outils pour les gestionnaires de projet.

 

Club de Lecture Affaires en direct au Symposium !

L’histoire de la gestion de projet au Québec passe par l’UQAM

Qu’est-ce que la gestion de portefeuille de projets ?

Filtrer par catégories
Consulter les archives