Blogue du PMI-Montréal

Qu’est-ce que la gestion de portefeuille de projets ?

Auteur : Micheline Bourque, Club de lecture Affaires

Lors du Symposium PMI Montréal 2014, Micheline Bourque s’est entretenu avec Yvan Petit pour y discuter de : « Project Portfolios in Dynamic Environments: Organizing for Uncertainty ». Le livre est en fait sa thèse de doctorat, publiée sous forme de monographie dans le cadre du programme de financement de projets de recherche du Project Management Institute (PMI). Il s’agit toutefois d’une version simplifiée, plus accessible à une audience d’affaires.

Pour télécharger le podcast de l'entrevue avec Yvan Petit, veuillez visiter iTunes ou cliquez lien direct.

Qui est Yvan Petit, professeur ESG UQAM

Yvan Petit, professeur à l’École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal, depuis 4 ans, et directeur du programme - spécialisé en gestion de portefeuille de projets. Cela représente pour lui une troisième carrière. En effet, après une formation en génie, Yvan Petit a complété un MBA et a été recruté comme gestionnaire de projets à l’agence Reuters de Londres. Il a ensuite œuvré au sein de la compagnie Ericsson Canada à Montréal où il a eu à développer un processus de gestion de portefeuille de projets. À la même époque, il fait des rencontres déterminantes avec Monique Aubry et Brian Hobbs, rencontres qui le motiveront à prendre une année sabbatique afin de faire son doctorat en administration à l’ESG. Le voilà donc devenu professeur à l’ESG UQAM.

Qu’est-ce que la gestion de portefeuille de projets ?

La gestion de portefeuille de projets est la sélection, la priorisation des projets, afin de s’assurer de gérer les bons projets au bon moment. Avec un gestionnaire de portefeuille de projets, on voudra voir les objectifs stratégiques de l’entreprise et balancer les projets, en termes de risques, de contraintes financières, de ressources, etc.

Selon Yvan Petit, traditionnellement, en début d’année, les exécutifs se réunissent pour discuter des projets à réaliser durant l’année, sans plus de suivis. Par expérience, il affirme que cela ne fonctionne pas car la dynamique fait que souvent, après quelques mois, la planification ne fonctionne plus.

La gestion de portefeuille de projet est un sujet dont l’intérêt est grandissant au niveau des gouvernements, des villes, des grandes entreprises confrontés à la réalité de gérer plusieurs projets à la fois dans des contextes en constant changement.

Un livre sert d’introduction à ce nouveau champ d’activités.

Le premier chapitre est un sommaire assez détaillé qui pourrait intéresser les gens interpelés par le domaine parce qu’on y retrouve une revue de littérature très complète. Dans les chapitres suivants, on rentre dans la définition plus spécifique de ce qu’est une gestion de risques, les incertitudes, la gestion d’évènements inattendus…

De façon plus concrète, Project Portfolios in Dynamic Environments: Organizing for Uncertainty fait référence à deux secteurs d’activités et à leurs capacités à s’organiser face à l’incertitude:

  • Le secteur technologique dont les sources d’incertitudes se trouvent dans le développement de nouveaux produits, sans référence client;
  • Le secteur financier dont les sources d’incertitudes se situent sur le plan des nouvelles règles comptables introduites, comment les interpréter et  les appliquer dans le développement de nouveaux produits.

Au niveau académique, Yvan Petit a utilisé un cadre théorique : « la capacité dynamique », du domaine de la stratégie d'entreprise et de l'innovation, développé par David J. Teece. Il explique qu’il s’agit de la capacité d’une organisation à mettre en place des mécanismes qui vont faire en sorte qu’ils vont pouvoir s’adapter aux changements plutôt que d’y répondre. Dans les entreprises, on a des objectifs stratégiques, on met en place un portefeuille de projets, on lance des projets, mais qu’est-ce qu’on met en place pour se rendre compte des changements… Y a-t-il de nouveaux compétiteurs, de nouvelles règles légales, de nouveaux marchés, de nouvelles technologies, qui se développent?... Ce sont des questions fort pertinentes qui méritent de bonnes réponses, vous conviendrez.

Qui devrait lire ce livre théorique, plutôt scientifique? 

Yvan Petit répond que quiconque est impliqué en gestion de portefeuille de projets, devrait lire ce bouquin, car bien que peu d’entreprises sont munis de gestionnaires de portefeuille de projets, et que cette fonction soit relativement nouvelle, cette profession est en progression. Également, ce livre s’adresse à tout ceux qui veulent s’initier à la gestion de portefeuille de projets. Ils pourront apprendre beaucoup sur ce qu’est la gestion de portefeuille par le biais de la revue de littérature présentée dans le premier chapitre et les exemples concrets qui s'y trouvent.

Une carrière à suivre de part l’exemple de Yvan Petit

En conclusion, le milieu de la gestion de projet représente une réelle communauté internationale. Ce qui a permis à Yvan Petit, après la publication de sa thèse, de faire partie de l'équipe de révision du Référentiel de PMI ® sur la Gestion de portefeuille de projet et de siéger sur le comité directeur des standards au PMI (Standards MAG). Depuis janvier 2013, il fait partie de la délégation canadienne pour ISO-TC258 visant à produire la norme ISO pour la gestion de portefeuille de projets.

De plus, il participe à la Chaire de gestion de projet de l’ESG de l’UQÀM, créée en 2007, avec sept organisations partenaires. D’ailleurs, un des premiers thèmes que les partenaires voulaient développer était la gestion de portefeuille de projets, confirmant l’intérêt de ce sujet pour les grandes entreprises. Ce qui l’amène à s’impliquer dans des formations pour les grandes entreprises, et comme expert pour le vérificateur général.

Filtrer par catégories
Consulter les archives