Blogue du PMI-Montréal

Que la recherche commence

Auteur : Cyndee Miller, senior editor, PM Network

ECHOS DE LA GESTION DE PROJET : IDÉES ET OPINIONS DE GESTIONNAIRES DE PROJET

| Permalien | Commentaires (1)

La concurrence accrue, née de la récession et des suppressions d’emploi, place le gestionnaire de projet sans emploi ou simplement en quête de nouveauté devant un défi de taille. John Thorpe, directeur général de l’agence londonienne de recrutement en gestion de projet Arras People, vous offre donc ses conseils pour décrocher l’emploi de vos rêves.

 

  1. Mettez l’accent sur vous, pas sur vos projets. Beaucoup commettent l’erreur d’énumérer les projets dont ils sont fiers sans préciser quel était leur apport à ceux-ci. « Nous voulons savoir ce que vous avez fait, précise M. Thorpe. Si ça se trouve, vous n’avez que servi le café. Si toutefois votre travail a fait toute la différence sur un projet, dites-le haut et fort. »

 

  1. L’expérience vaut toutes les formations du monde. Les gestionnaires d’embauche sont intéressés par les candidats qui ont fait leurs preuves. M. Thorpe suggère ainsi de mettre votre expérience de gestion au premier plan.

 

  1. Sachez vous vendre. Votre CV est votre argument de vente. Vous devez y présenter votre expérience et votre formation de façon à attirer l’intérêt. Selon M. Thorpe, « un CV comme les autres ne vous mènera pas bien loin, surtout dans cette économie où l’embauche est plus limitée et les postes sont plus définis ». Il suggère donc de modifier votre CV selon l’emploi convoité, de manière à mettre l’accent sur vos expériences les plus pertinentes au poste pour lequel vous postulez.

 

  1. Soyez bref et concis. Les recruteurs trient des centaines de CV. Si le vôtre s’étend sur 17 pages, ils n’y jetteront sans doute pas même un coup d’œil. « Vous devez attirer l’attention dès les premières lignes de votre CV, sans quoi il ne sera pas retenu, » dit-il.

 

  1. Considérez la pige. Pour de nombreuses entreprises, recourir aux services d’employés temporaires est l’idéal pour combler l’effectif sans s’engager à long terme. Bien fait, le travail à contrat peut se révéler très lucratif et même vous ouvrir des portes.

 

  1. Participez aux activités de réseautage. Parce que de nombreux emplois ne sont jamais affichés, le réseautage fait toute la différence. Même s’il est chronophage, c’est une partie essentielle de la recherche, dit Thorpe. « Se trouver un emploi est un emploi en lui-même : il faut travailler fort et s’y consacrer à temps plein. »

 

Vous désirez connaître les meilleurs endroits pour réseauter en temps de récession? Le cahier PMI’s Career Track, dans le numéro de mai de PM Network se révélera des plus utiles. Également à lire : comment libérer votre emploi du temps pour les formations et des astuces pour gravir les échelons rapidement.

 

De plus, dans le numéro d’avril du Community Post, les membres PMI apprendront à mettre leurs compétences de l’avant en contexte de recherche d’emploi.

 

Vous vous intéressez au sujet du gestion du talent ? Ne manquez pas ces conférenciers de marque au Symposium le 8 octobre prochain

105 : Être plus fort que son rocher; utiliser les leviers de l'engagement au service de la collaboration générative

Danny Labrecque

Alpha Prisma

 

305 :  Communication en gestion de projet d’embauche d’astronautes

Pierre Tessier, Communications Infrarouge

Serge Garon,  Coach et formateur en gestion de projet

 

405 : Gestion des talents :élément crucial pour la réussite de votre organisation

Rémi Lachance

 

Filtrer par catégories
Consulter les archives