Blogue du PMI-Montréal

Olivier Mesly, un homme qui porte un éclairage sur La Faisabilité de projets

Auteur : Micheline Bourque, Club de lecture Affaires

Olivier Mesly est professeur à l’université Ste-Anne en Nouvelle Écosse et consultant en marketing et faisabilité de projets. Mais disons-le, c’est est un homme à la personnalité attachante et doué d’un sens de l’humour très aiguisé. Ce fut une entrevue fort agréable et découvrir quelques facettes de cet homme doué a été un réel plaisir.

Dans le cadre du Symposium Montréal 2015, Olivier Mesly a présenté une conférence sur les points de vulnérabilité (POV) dans la gestion de projet. « C’est un thème qui m’est très cher... C’est-à-dire que dans beaucoup d’études de faisabilité, on oublie la différence entre un risque qui est une menace externe, et la vulnérabilité qui est interne, qui est propre aux systèmes, aux personnes, aux plans ou aux processus. Il a donc discuté de la différence entre les deux et de l’importance d’inclure dans les analyses de faisabilité, les points de vulnérabilité. »

 

La faisabilité de projets, aspects oubliés de l’analyse – l’historique du projet

 

Par rapport à son livre, il explique: Mon livre porte sur la faisabilité de projets, comment on évalue si un projet est faisable, réalisable, avant d’entamer des coûts importants pour sa réalisation.

 

Mais comment s’est développé l’idée de ce livre?... « C’est un livre qui a été développé à partir d’un cours sur la faisabilité de projets que je donne en Asie, en Amérique latine, et au Canada, en français, en anglais et en espagnol. Je l’ai construit pour les étudiants de maitrise et aussi pour les gestionnaires de projets dans le milieu pratique. Je tenais à ce qu’il y ait un effet graphique, que l’on puisse consulter des tableaux.  C’est un ouvrage qui contient 16 outils pour gérer la faisabilité de projets, mais avec cet aspect visuel pour aider à la prise de décision. »

 

Ce livre a été publié en mai 2015 aux Presses Internationales Polytechnique, et bien que cette parution soit récente, il a déjà eu du feedback du gestionnaire en chef de l’amphithéâtre de Québec et de d’autres gens, et la  rétroaction des gens porte principalement sur l’aspect très concret du livre, avec ces tableaux etc., et le fait que l’on puisse appliquer théoriquement et pratiquement tout de suite les connaissances qui y sont véhiculées.

 

On retrouve aussi dans le livre une série de témoignages provenant de gestionnaires de projets, des gens du gouvernement, notamment de la Banque de développement qui pointent au côté très pratique du livre.

 

Olivier Mesly, un globetrotteur qui répand son savoir partout dans le monde!

 

 

Détenteur d’un baccalauréat en études japonaises de l’Université McGill, un MBA de l’Université Guelph et un doctorat en marketing de l’Université Sherbrooke, tout le prédestinait à sortir du lot et mener une vie professionnelle très originale.

 

« Dans le cours de ma carrière, j’ai utilisé les langues que je parle: le japonais, l’anglais, le français et l’espagnol, pour faire effectivement beaucoup de pays dans le monde, pour mettre en marché des produits novateurs, donc des projets pour des compagnies, et ce que je retiens le plus c’est l’importance de l’interaction avec les parties prenantes.

 

Le rapport humain est aussi important que de bien préparer son plan, que de s’assurer que les processus soient en place, et de s’assurer qu’il y a une ligne d’autorité, donc une gestion du pouvoir, mais la relation aux personnes en termes de confiance, de collaboration, d’engagement est absolument fondamentale. Dans le cadre de mes expériences internationales, c’est certain que de pouvoir parler les langues étrangères aide beaucoup à tisser des liens, à créer des affinités et de bien comprendre les cultures, car de plus en plus, les projets sont internationaux, sont multiculturels, sont multidisciplinaires, alors quand on a cette compréhension et la capacité de gérer cette compréhension, je crois que ça aide pour réaliser ses projets.

 

Que peut-on souhaiter par rapport à votre livre?

 

Voici une réponse qui illustre bien son sens de l’humour : « Après Harry Potter qui est en 1ère place, le mien est en 2e place!!! Trêve de plaisanteries, des ingénieurs m’ont dit que je mettais en mot ce qu’ils vivaient, mais que ça n’avait jamais été mis en mot, que ça n’avait jamais été conceptualisé. On avait jamais la technique langagière pour l’exprimer et là je venais de le faire! Comme le livre est en français, je lui souhaite une expansion dans la francophonie, et je travaille aussi en ce moment avec Taylor & Francis Group, une maison d'édition internationale originaire du Royaume-Uni, pour faire un livre sur les points de vulnérabilité en anglais, qui sera d’environ 600 pages, et qui va reprendre le thème des points de vulnérabilité et les 4 « P » de la gestion de projets, c’est-à-dire le plan, les processus, les personnes et le pouvoir. »

 

« Je suis nourri par l’expérience des gens que je rencontre et, soit dit en passant, j’ai une étudiante qui a participé au livre en mettant ses commentaires, et dans un de mes livres précédents, j’avais au moins 4 étudiants qui avaient participé. Je cherche à ancrer les livres que j’écris dans tous les milieux que je fréquente, où je suis actif : ingénieurs, professeurs universitaires, étudiants, pour que tout le monde puisse se retrouver dans le livre et soit capable d’accrocher et de comprendre ce que j’essaie d’expliquer.

 

En conclusion, le choix de l’éditeur

 

Olivier a choisi les Presses Internationales Polytechnique parce que, bien qu’ayant reçu une offre de plus d’une maison d’édition : « J’ai retenu les Presses Internationales Polytechnique pour un ensemble de raisons, notamment à cause de la qualité du nom associé à la Polytechnique et parce que j’y ai des amis. Je trouvais que ça allait dans le sens de ce que j’essayais de promouvoir pour le livre. »

 

Petit aparté, Olivier Mesly est l’auteur de 7 livres, incluant celui sur la faisabilité de projet. Tout simplement prolifique ce monsieur!

 

 

Si vous désirez en voir la vidéo avec les Presses Internationales Polytechniques, cliquez sur ce lien

Références...

 

LE LIVRE:

Bibliographie:

Faisabilité de projets - Aspects oubliés de l’analyse, Olivier Mesly. Presses Internationales Polytechnique, Montréal, 2015. ISBN : 9782553016882

 

Extrait/Fiche produit :

http://www.presses-polytechnique.ca/fr/faisabilite-de-projets-aspects-oublies-de-l-analyse

http://www.presses-polytechnique.ca/depliants/9782553016882.pdf

 

 

L’AUTEUR:

LinkedIn:

https://ca.linkedin.com/pub/olivier-mesly/47/23b/664

Site Web de l’auteur :

http://www.oliviermesly.com/

PMI Montréal 2015 :

https://www.pmimontreal.org/symposium/conferenciers/olivier-mesly

 

Filtrer par catégories
Consulter les archives