Blogue du PMI-Montréal

Les cinq dysfonctions d'une équipe

Auteur : Micheline Bourque, Club de lecture Affaires

Micheline Bourque, présidente du Club de lecture Affaires s'est entretenue avec Jean Estelle Thébault au cours du Symposium PMI Montréal l’automne dernier.  Mme Thébault, JET pour ceux qui l’a connaissent bien, a choisi de présenter un ouvrage marquant sur le leadership intitulé "Optimisez votre équipe - Les cinq dysfonctions d'une équipe, une fable pour les dirigeants" de Patrick Lencioni.

Qui êtes-vous Jeanne Estelle Thébault?

 

Je suis gestionnaire de projets et analyste d'affaires dans le domaine des technologies d'information. J'ai près de trente ans d'expérience en TI. Je m'intéresse au commerce de détail et à la mode, ça m’intéresse beaucoup. Je suis aussi très engagée dans mon milieu que ce soit pour l’AQIII, PMI Montréal, Agile Montréal, IIBA, et autres. Bref, j’occupe mes soirées!

 

Quel ouvrage nous présentez-vous?

 

Je vous présente un livre sur le leadership écrit en 2002, "Optimisez votre équipe - Les 5 dysfonctions* d'une équipe, une fable pour les dirigeants" de Patrick Lencioni, un auteur américain de renom. C'est vraiment un classique de la littérature en gestion de projets et sur le leadership. D’ailleurs, il se retrouve encore aujourd'hui au quatrième rang des livres sur le leadership les plus recommandés sur Amazon.

 

Pourquoi le recommandez-vous ?

 

"Optimisez votre équipe" est un ouvrage toujours actuel et important sur le leadership. De nos jours en particulier, il y a beaucoup de pression sur les entreprises pour faire mieux, plus rapidement mais avec moins de moyens, ce qui crée une pression énorme sur les équipes de projets. Il y a risque de dérapage. C'est donc un livre qui tombe à point, même s'il a été écrit il y a plus de 13 ans.

 

Que raconte "Optimisez votre équipe"?

 

Le scénario raconte l'histoire d'une dirigeante avec aucune expérience en TI, qui se retrouve parachutée dans une entreprise StartUp qui a subi un mauvais coup, comme si elle avait un membre cassé. Cette équipe qui l'accueille est dysfonctionnelle. La confiance n'existe plus entre les membres de l'équipe. La qualité de la nouvelle dirigeante est d'être une excellente leader, mais elle n'a aucune connaissance du domaine des technologies de l'information. Réussira-t-elle à faire fonctionner l'équipe ? Comment jouera-t-elle son rôle de leader?

 

Cette histoire se lit comme un roman. De plus, pour ceux et celles qui souhaitent que le côté sérieux soit aussi développé, l'auteur a pris soin de mettre à la suite de l'histoire, de l'information très concrète sous forme de questionnaire, sur les façons de faire pour améliorer le fonctionnement d'une équipe. Cela compose environ  25% de son ouvrage.

 

Au fond, on a beau élaborer des plans, des graphiques, mais dans les faits on gère des gens, des humains… ce sont eux qui font le succès de l'entreprise. Ce livre n'est pas sur soi en tant que leader, mais il se veut un guide pour les dirigeants, peu importe leur secteur d'affaires. Je le recommande vivement.

 

Quelles sont ces 5 dysfonctions?

 

Lors de l’entretien, nous n’avons pas pu revoir ensemble ces 5 dysfonctions, mais les voici pour les curieux:

 

  1. l'absence de confiance : nous avons tous des forces et des faiblesses. Mais laisser paraître sa vulnérabilité est un enjeu. Pourtant, quand on connaît le bobo, plus facile de rectifier le tir et de bâtir une équipe forte, consciente et efficace.
  2. la peur du conflit : vouloir un monde parfait, en harmonie, c’est vivre dans un monde artificiel… ne vaut-il pas mieux de laisser place à l’expression, à l’échange de point de vue, voir même au débat. Critiquer de manière constructive présente bien plus d’avantages que de laisser croire à une harmonie qui n’existe pas vraiment, n’est-ce pas?
  3. le manque d'engagement : quand les choses ne sont pas claires, notamment les objectifs, il est bien difficile d’avoir une force unie… Cela peut créer de l’inertie et toute sorte de malaises.
  4. l'absence de responsabilité : Difficile d’aller chercher des responsables quand les choses ne sont pas claires. Cela affecte la performance de l’équipe, peut créer de la confusion vis-à-vis les objectifs communs.
  5. l'inattention envers les résultats : si l’objectif individuel prime sur l’objectif commun, on risque de faire basculer le projet. Éviter de succomber au désir de mettre de son département ou sa propre carrière en avant des résultats communs. C’est l’impact de l’équipe qui prime.

 

Pour écouter l’entrevue : https://itunes.apple.com/ca/podcast/clubaff-9-podcast-entrevue/id917496466?i=322287369&l=fr&mt=2

"Optimisez votre équipe - Les cinq dysfonctions d'une équipe, une fable pour les dirigeants" de Patrick Lencioni. Éditions Saint-Hubert : Un Monde Différent, 2005, 239 pages.

 

Filtrer par catégories
Consulter les archives