Blogue du PMI-Montréal

Génération PMP - Kateri Normandeau, ing., M. Env., PMP, ASC – Vice-présidente, Environnement et gestion de projet

Auteur : PMI-Montréal

Depuis 2018, Kateri Normandeau est vice-présidente, Environnement et gestion de projet chez GBi. Firme québécoise de génie-conseil, GBi réunit une équipe multidisciplinaire de 300 professionnels hautement qualifiés maintes fois primée. Administratrice bénévole depuis maintenant quatre ans au PMI-Montréal, madame Normandeau y occupe le poste de vice-présidente du conseil d’administration depuis 2018 et en préside également le comité des ressources humaines.

 

 

Madame Normandeau a occupé divers postes de direction à WSP (2007 à 2018), notamment à titre de vice-présidente, Stratégie nationale et gestion de projet; de représentante du client pour la société minière Glencore-Xstrata pour le projet Réhabilitation Mines Gaspé (2007 à 2008); et de directrice, Environnement et AQ-CQ (2008 à 2009) pour ce même projet. Ce dernier s’est vu décerner le prix Schreyer pour les ingénieurs-conseils du Canada en 2011 et a été finaliste pour le prix Projet de l’année au Gala élixir du PMI-Montréal en 2013. De 2002 à 2007, elle a été associée chez Golder et y a occupé le poste de leader des opérations au Québec pour la division Golder Construction.

Active au sein de divers comités stratégiques de l’Ordre des ingénieurs du Québec de 2009 à 2014, elle en devient administratrice en 2012, puis vice-présidente aux affaires publiques en 2014. Madame Normandeau a par la suite décidé de consacrer son temps, son énergie et son savoir-faire au Project Management Institute. Elle est élue à son conseil d’administration en 2015 et préside le comité Notoriété, responsable des fêtes du 40e anniversaire, depuis 2017.

 

Elle a récemment obtenu le titre d’administratrice de sociétés certifiée (ASC) du Collège des administrateurs de sociétés.

 

Qu’est-ce que vous aimeriez voir arriver dans l’industrie de la gestion de projet en 2019? Quel est votre rêve pour la gestion de projet en 2019?

Un des enjeux majeurs en 2019 est la gestion de nos gens pour le développement de notre expertise et de notre industrie. De plus, la rétention et le perfectionnement de nos professionnels en gestion de projet, autant au PMI que dans le secteur du génie-conseil, sont selon moi une priorité. Je rêve d’une année 2019 remplie de découvertes, de partage des compétences, d’innovation et de collaboration pour nos gestionnaires de projet afin qu’ils puissent réaliser de très grands projets complexes avec les parties prenantes du projet.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à entamer ou poursuivre une carrière en gestion de projet?

Mon choix de carrière s’est initialement tourné vers le génie civil. La gestion environnementale, par la construction de divers ouvrages civils ou destinés à la gestion de l’environnement (notamment des stations de pompage et d’épuration des eaux, des LET et des ouvrages de traitement), s’est par la suite progressivement intégrée dans ma pratique. Je suis devenue une passionnée de la gestion de projet. Lors de la rédaction de mon essai de maîtrise en gestion de l’environnement, focalisé sur un projet complexe, j’ai réalisé que je désirais approfondir mes connaissances en gestion de projet afin de contribuer davantage au succès des projets sur lesquels j’œuvrais. En travaillant avec mes collègues certifiés PMP, j’ai découvert un tout nouveau domaine de compétence et de connaissances. Ils m’ont fortement suggéré non seulement différentes lectures, mais aussi d’entreprendre le processus de formation menant à la certification PMP. Ils m’ont appuyé dans l’orientation de ma carrière vers la gestion de projet.

 

Quel est votre souvenir le plus mémorable en lien avec le PMI-Montréal?

Je garde un excellent souvenir de toute la préparation des fêtes du 40e anniversaire du PMI-Montréal. Un tel événement nécessite l’énergie et la mobilisation d’une grande équipe de bénévoles et de gestionnaires du PMI. Permettez-moi de les remercier pour leur dynamisme et leur dévouement. Communiquer les différents jalons de l’histoire de notre organisation et mettre en lumière toute la passion qui anime nos membres a sans aucun doute été un fait saillant de cette année de célébration. La grande fête au Sommet de la Place Ville Marie sera toutefois l’élément phare que je garderai en mémoire. À titre d’une des commanditaires de l’événement, j’étais particulièrement émue de prononcer ces quelques mots : « […] ce soir est une soirée exceptionnelle, les 40 ans du PMI-Montreal. Célébrer, partager, innover, être là avec nos membres, souligner l’excellence qui se fait en gestion de projet à Montréal; c’est une belle occasion de dire tout le chemin parcouru et le futur qu’on veut bâtir ensemble en gestion de projet. » Ce souvenir me motive à poursuivre mon engagement et à canaliser mon dynamisme au service de la communauté en gestion de projet du PMI‑Montréal.

 

Avez-vous une réflexion personnelle à partager avec l’industrie (un constat, un conseil, un appel à tous, une référence, etc.)?

La gestion des parties prenantes fait maintenant partie des domaines de connaissance de la gestion de projet. Je souhaite que cette expertise et ce domaine de connaissance grandissent par des recherches, des projets appliqués et des publications traitant des meilleures pratiques. En parlant davantage des enjeux environnementaux et des changements climatiques, en les intégrant dans les différentes dimensions de nos projets, je crois que nous serons en mesure de faire cheminer l’ensemble des parties. Ce faisant, à titre de gestionnaires de projet, nous serons alors en mesure de poser des actions concrètes et réfléchies et de déployer des solutions pragmatiques. De telles mesures nous permettront de grandir comme gestionnaires et comme citoyens au bénéfice de toute la collectivité.

 

Quel professionnel de la gestion de projet aimeriez-vous voir comme membre Génération PMP?

Anna Canan, ing., PMP – Chef estimatrice chez Kiewit

 

Filtrer par catégories
Consulter les archives