Blogue du PMI-Montréal

Génération PMP – Jeanne Estelle Thebault Thebault, Dagher Services Conseils

Auteur : PMI-Montréal

Diplômée en informatique et en administration et titulaire de plusieurs certifications professionnelles telles KMP, PSM, CBAP et PMP, Jeanne Estelle Thébault possède plus de 30 années d’expérience, acquises à titre de conseiller stratégique, d’analyste d’affaires et de directeur de projet. Très orientée client, elle est appréciée par ses qualités de leader et sa capacité à résoudre des problèmes. Elle a maintenu bien des projets sur les rails pour livrer la valeur d’affaires.

En tant que professionnelle de la gestion de projet, qu’est-ce qui vous empêche de dormir la nuit?

Il n'y a pas grand chose qui m'empêche de dormir! Ce qui m'irrite, c'est quand personne n'ose signaler des problèmes, que tout le monde fait comme si on allait pouvoir livrer à temps et à l'intérieur du budget toute l'envergure, alors que personne n'y croit. Transparence! C'est une des belles valeurs agiles.

 

Qu’est-ce que vous aimeriez voir arriver dans l’industrie de la gestion de projet en 2017? Quel est votre rêve pour la gestion de projet en 2017?

Que les méthodes occupent 33% de la place, pas plus et qu'on laisse le reste à la culture et au leadership, comme Colin D Ellis le propose dans son livre "The Conscious Project Leader".

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à débuter ou poursuivre une carrière en gestion de projet?

J'étais une leader naturelle, je me faisais élire comme représentante de classe sans le demander. En arrivant sur le marché du travail, le PM de mon premier projet m'a donné la chance de gérer un projet :1 PM-analyste (moi) et 2 développeurs. Ensuite le directeur qui m'avait engagé est allé me chercher pour gérer des projets de recherche; en parallèle, je suivais des cours de gestion de projet en entreprise et des cours d'administration aux HEC ; ma carrière était lancée.

 

Quel est votre souvenir le plus mémorable en lien avec le PMI-Montréal?

J'aime beaucoup les conférences de fermeture au Symopsium, en particulier celle de cette année avec Evan Zelikovitz "Management of project benefits".

 

Quel projet aimeriez-vous porter à l’attention de l’industrie (un petit projet communautaire, un grand projet qui est passé sous les radars des médias, etc.)?

Un projet est là pour livrer de la valeur. Les projets pharaoniques sont sous les projets, mais sont pharaoniques... On devrait s'intéresser aux entreprises qui croissent à Montréal projet par projet; par exemple à GSOFT, une entreprise qui démontre la force du leadership et de la culture; une culture de transparence capable de parler de ses faiblesses pour apprendre à les surmonter.

 

Avez-vous une réflexion personnelle à partager à l’industrie (un constat, un conseil, un appel à tous, une référence, etc.)?

Les leçons apprises ne doivent pas se faire en cachette en fin de projet, elles doivent se faire en cours de projet, après avoir surmonté un défi (ou s'être cassé le nez) et être partagées avec toutes les parties prenantes; parce que l'amélioration peut venir d'une partie extérieure au projet.

 

Pourquoi êtes-vous devenu membre du PMI-Montréal / Pourquoi renouvelez-vous votre membership?

Pour me tenir à jour et être en contact avec des membres de l'industrie.

 

Quel gestionnaire de projet aimeriez-vous voir prochainement comme membre Génération PMP?

Jean Sébastien Neveu, instigateur des déjeuners table ronde TI, une des plus belles activités du PMI-Montréal qui permet les échanges entre pairs.

Filtrer par catégories
Consulter les archives