Blogue du PMI-Montréal

5 éléments essentiels pour le futur des organisations

Auteur : 

Serie spéciale de blogueurs invités

Mathieu Laferrière

http://lagestiondeprojet.com

http://mathieulaferriere.com

Le prochain Symposium de PMI-Montréal aura lieu cet automne.  Le contenu de cet événement incontournable en gestion de projet est divisé en 5 thèmes.  Il s'agit selon moi d'éléments essentiels pour garantir une certaine pérennité des organisations.  Regardons ce que leur absence peut avoir comme impact sur un projet.

L'éthique

Sans éthique, il est impossible d'avoir confiance.  Or, cette dernière est nécessaire à plusieurs points de vue en gestion de projet.  Que ce soit au niveau du leadership, de la gestion du changement, de la gestion des parties prenantes ou de la gestion des talents, imaginez l'impact d'un manque d'éthique.

Si l'éthique n'a pas toujours été au coeur des projets menés au Québec au cours des dernières années - la Commission Charbonneau en étant une preuve - elle l'est au niveau du  Code de déontologie et de conduite professionnelle auquel adhère tout professionnel en gestion de projet (PMP).

Le changement

Une entreprise qui ne s'adapte pas aux changements - et ils sont désormais autant internes qu'externes - est vouée à l'échec.  Sans prise de conscience de ce fait et sans gestion du changement, les chances de succès sont de plus en plus minces.  

L'organisation se doit d'être à l'écoute et agile pour permettre aux projets de se réaliser dans un tel contexte.  Le changement ne peut plus être une saveur du moment.  Il doit faire partie de la culture de l'organisation.

La gestion des talents

S'il n'y a pas de gestion des talents, il y a risque de désengagement des troupes, détérioration du contexte social et même départs.  Or, la performance d'un projet est intimement liée à des ressources engagées et un contexte social favorable.

La gestion des talents suppose de connaître les forces et aspirations des membres de l'équipe pour obtenir le maximum de ceux-ci.  Avec le sourire en plus.

Le leadership

Sans leadership, il faut espérer que les rôles et responsabilités soient très clairs, que les ressources soient optimales et qu'aucun problème ne survienne.  Aussi bien dire que la chance doit être au rendez-vous.

Le leadership permet au gestionnaire de projet de mobiliser l'équipe, de même que de gérer avec tact les parties prenantes et leurs attentes, peu importe les situations favorables ou défavorables.

Les parties prenantes

Évidemment, il ne peut pas y avoir absence de parties prenantes dans un projet.  C'est plus l'absence de gestion des parties prenantes qui peut être problématique voire fatale.

J'écrivais dans mon billet  Le succès d'un projet passe par la gestion efficace des parties prenantes:

La gestion des parties prenantes est intimement liée au succès du projet et au succès des organisations.  [...]

Le Project Management Institute (PMI) a même récemment intégré la  Gestion des parties prenantes comme un nouveau domaine de connaissances dans la cinquième version du PMBoK.  

En résumé

L'absence de leadership, de gestion des parties prenantes, de gestion des talents, de gestion du changement et d'éthique compromet grandement le succès d'un projet.  Pourquoi ?  Parce qu'il s'agit d'éléments essentiels auxquels il faut accorder de l'importance.  Aussi bien s'y intéresser alors c'est un rendez-vous.

 

Filtrer par catégories
Consulter les archives